• quinoa quinoa

    Je commence aujourd’hui avec un aliment assez original, que nous consommons assez peu pour le moment….il n’y a que moi qui apprécie d’en manger….je veux parler du Quinoa.

    Réference :

    http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=quinoa_nu

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Quinoa

    http://www.euro-nat.com/fr/quinoa.html

    Origine et fiche descriptive

    Noms communs : quinoa, ansérine quinoa, riz du Pérou, petit riz du Pérou.
    Nom scientifique :
    Chenopodium quinoa.
    Famille :
    chénopodiacées.

    Plante originaire du Pérou, découverte par les espagnols pendant les grandes découvertes, elle n’est pourtant arrivée dans nos assiettes que bien plus tard vers 1970.

    Cette plante cultivée principalement en amérique du sud est considérée comme une pseudo-céréale, puisqu’elle n’appartient pas à la famille des graminées, mais à celle de la betterave et des épinards.

    Apports nutritionnels :

    Le quinoa est un aliment particlièrement interessant pusqu’il a de multiples avantages

    • Il est pauvre en lipide, et ne contient pas de gluten
    • Il est riche en manganèse, en fer (important pour la fabrication des globules rouges) et en cuivre
    • Il est très riche en proteine, ce qui est important pour compenser la réduction de consommation de viande

    Tableau de valeurs nutritionnelles

    Que vaut une « portion » de quinoa?
    Poids/volume Quinoa cru, 20 g (donne environ ½ tasse (125 ml) de quinoa cuit)
    Calories 75
    Protéines 2,6 g
    Glucides 13,8 g
    Lipides

    1,2 g

    Fibres alimentaires 1,4 g

    Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 2005.

    Cuisine :

    Pour le moment, le quinoa reste un aliment marginal dans notre alimentation. le goût un peu amer ne plaît pas à tout le monde ce qui fait que je le cuisine peu.


    votre commentaire
  •  

    Hier en allant faire des courses à la biocoop, je suis tombée sur des patates douces. Du coup, j’ai eu envie d’en cuisiner. J’avoue que je ne sais pas trop si c’est la saison ou pas. Je cherche encore comment la cuisiner ce week end.

    Réference :

    http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=patate_douce_nu

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Patate_douce

    Origine et fiche descriptive

    Noms communs : patate douce
    Nom scientifique :
    Lpomoea batatas.
    Famille :
    convolvulacées.

    Plante vivace à tiges rampantes d’origine tropical et subtropical, introduite en Europe par les espagnols pendant les grandes découvertes.

    Cette plante cultivée principalement dans des régions tropicale où elle est cultivée toute l’année. Mais la patate douce pousse aussi dans les régions tempérée comme le sud méditérannéeen et se récolte dans ce cas au mois de septembre octobre. Les plus gros pays producteurs sont la Chine, l’Ouganda, le Nigéria, l’Indonésie.

    Apports nutritionnels :

    La patate douce est un aliment particlièrement interessant car il couvre la totalité des besoins journaliers en vitamine A (même si aujourd’hui la carence en vitamine A dans notre pays n’est pas très courante)

    • Il est riche en vitamine A (qui favorise une bonne croissance des os et une bonne vision) et vitamine B6 (qui intervient notamment dans la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter plus d’oxygène)
    • Il est riche en manganèse, et en cuivre

    Cuisine :

    En cours d’expérimentation


    votre commentaire
  • A la naissance de ma 2e fille, j’ai voulu changer de moyen pour sucrer les petits suisses. en effet le sucre brun que j’achète est gros et je trouve que cela met trop de temps à fondre, et il y a donc toujours des petits grains. Du coup, je me suis penchée sur le sirop d’agave.

    Réference :

    http://www.guerir.org/magazine/le-sirop-d2019agave-une-alternative-au-sucre-blanc

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sirop_d%27agave

    Origine et fiche descriptive

    Le sirop d’agave est un produit sucrant, que l’on obtient à partir de différentes variétés d’agave, une plante qui ressemble au yucca

    Ce sirop est fabriqué avec le nectar d’agave que l’on extrait des feuilles et du coeur de l’agave.Il est ensuite filtré et chauffé de façon à le transformer en sucre. Il est très souvent utilisé comme substitut au miel.

    Apports nutritionnels :

    Le sirop d’agave est essentiellement composé de fructose, et il a un index glycémique 4à5 fois inférieur au miel. Il doit cependant être consommer avec modération de la même manière que le sucre classique. Généralement on peut remplacer 200g de sucre par 150g de sirop d’agave.

    Il contient également du fer (1,45 mg/kg), du calcium (1,33 mg/kg) et du magnésium (4,7 mg/kg)

    A noter également la controverse concernant ce produit qui pourrait contribuer à une prise de poid.
    Voir ce blog Les infos sont toujours à confirmer bien sur  mais je me renseigne.

    Cuisine :

    A la maison, l’utilisation reste assez marginale pour sucrer les laitages et quelques fois les gateaux. Mais le pot dure très longtemps


    votre commentaire
  • Voilà un gâteau que j’avais envie de gouter depuis longtemps : Chandler et Rachel se battent pour en manger, on en parle sur mon forum de prof…bref ça fait envie. Cependant le cheesecake semble être un gâteau rebelle, alors je cherche LA recette.Je suis tombée pendant mes recherches sur le blog Beau à la louche qui propose une recette, et je me suis lancée.

    Voilà les ingrédients :

    200g de biscuits Thé de Lu®
    4 cuillères à soupe de beurre fondu
    750g de ricotta
    120g de sucre
    3-4 citron (150mL de jus de citron)
    4 œufs
    3 poignets de fruits des bois

    J’ai respecté les indications données sur le site avec une cuisson d’une heure à 160° puis au frigo pendant 12h. Je l’ai accompagné d’un coulis de framboise.

    Résultat : un gâteau très doux au gout, avec un parfum de citron très subtil. Mais la texture n’est pas au rendez vous. Mon gâteau était finalement assez compact alors que j’aurai préféré qu’il soit plutôt aérien. Le coulis était du coup le bienvenue pour allégé le gâteau. A refaire …..mieux 

    cheesecake

    Note : coeurcoeur

     


    votre commentaire
  • Pour réellement savoir de quoi est fait un produit, il faut lire l’INCI c’est à dire La nomenclature internationale des ingrédients cosmétiques. Son utilisation est obligatoire pour les cosmétiques depuis 1998 : tous les cosmétiques doivent donner sur leur emballage la liste complète des ingrédients dans l’ordre décroissant de leur quantité et sous leur dénomination INCI. (source Wikipédia)

    J’essaie ici de faire un liste des principaux actifs que l’on peut trouver dans un produit cosmétique et les noms des ces actifs que j’ai rencontré. La liste n’est bien sur pas exhaustive.

    Par ailleurs vous pouvez trouver de nombreuse infos sur le site de Rita Stiens La verité sur les cosmétiques avec un « moteur de recherche » des éléments.

    1. Tensioactifs :

    Excipient, agent lavant dans un produit nettoyant, on en trouve en cosmétique dans les shampooings, les produits de bain et douche, il y en a également dans les nettoyants ménagers, les lessives. Il existe plusieurs groupes de tensioactifs classés selon leur agressivité. Les tensioactifs les plus doux en cosmétologie sont les tensioactifs amphotères (Bétaïne Cocamydropyl), les tensioactifs non ioniques à base de sucre qui sont de plus non polluants (saccharose, glucose et amidon) et les acyl glutamates (rares et chers).

    • Cocamidopropyl Betaine

    Description : C’est un tensioactif doux et non polluant présent dans nombre de produits cosmétiques traditionnels.
    Origine : Chimique

    • Lauryl Glucoside

    Description : Le Lauryl Glucoside est une base lavante d’excellente qualité pour la peau qui est dérivée du sucre.
    Origine : Végétale

    2. Conservateurs :

    Additif luttant contre la prolification bactérienne. Les conservateurs évitent que le produit ne soit altéré et qu’il provoque des infections chez le consommateur. Le bio n’exclut donc pas les conservateurs mais cherche des alternatives aux conservateurs de synthèse jugés potentiellement dangereux et/ou polluants. La vitamine E, les alcools, certaines huiles essentielles et acides sont des conservateurs naturels.

    • Benzoate de soude

    Nom scientifique : Sodium Benzoate
    Description : Le sodium benzoate est le sel de sodium de l’acide benzoïque qui est présent dans certains fruits. Il est utilisé comme conservateur dans l’alimentation, notamment pour les vins.
    Origine : Végétale

    • Sorbate de potassium

    Nom scientifique : Potassium Sorbate
    Description : D’origine synthétique ou naturelle, le sorbate de potassium (sel de potassium d’aice sorbique) est un conservateur efficace contre les moisissures et les levures. Il est inoffensif pour le consommateur. Il est utilisé dans l’alimentation pour les yaourts, les sauces, les vins.
    Le sorbate de potassium se trouve naturellement dans le fruit du frêne mais il est le plus souvent synthétique.

    Famille : Vitamines, sels minéraux ou oligo-éléments

    • Acide lactique

    Nom scientifique : Lactic Acid
    Description : L’acide lactique hydrate et raffermit la peau.
    Famille : Acide

    3. Additifs

    Les additifs sont des substances auxiliaires qui permettent de stabiliser les préparations. Les conservateurs, les substances qui permettent de travailler la texture, les colorants sont des additifs.

    • Acide citrique

    Nom scientifique : Citric Acid
    Description : L’acide citrique est un acide végétal responsable par exemple de l’acidité du citron. Il est utilisé en cosmétique et pharmaceutique pour ajuster le pH et en agro-alimentaire pour relever les saveurs. Il n’est pas toxique et est entièrement biodégradable. Cependant il doit toujours être employé en petites quantités car il peut être irritant.
    Famille : Acide
    Origine : Végétale

    • Acide lactique

    Nom scientifique : Lactic Acid
    Description : L’acide lactique hydrate et raffermit la peau.
    Famille : Acide

    4. Emulsifiants :

    Les émulsifiants permettent de réunir l’huile et l’eau dans une émulsion (qui est une sorte de recette de base pour les crèmes, les laits, les soins à l’exception des gels). Les émulsifiants doux comme les esters de sucre sont obtenus à partir du sucre de bois (xylose) issu des déchets de scieries et d’un acide gras naturel. Les cires naturelles comme la cire d’abeille et la lanoline sont également des émulsifiants. Les émulsifiants sont importants car ils permettent de profiter des propriétés combinées de l’eau et de l’huile soit la réhydratation (eau) sur le long terme (huile).

    • Glyceryl Caprylate

    Description : Pouvoir lissant, graissant.
    Origine : Végétale

    5. Parfums

    Substances odorantes. La cosmétologie bio privilégie les substances parfumées naturelles présentes dans les huiles essentielles.

    • Benzyl salicylate

    Description : Le Benzyl Salicylate est une substance odoriférante sans danger présente dans de nombreux produits cosmétiques souvent en association avec le linalool ou le limonene.


    2 commentaires