• Depuis toujours il m’a toujours paru évident que si j’avais des enfants, je les allaiterai. Quand ma première petite fille est née c’est donc très naturellement que je l’ai mise au sein. Par chance, tout s’est déroulé sans aucune difficulté : elle a pris le sein tout de suite et a eu une bonne succion. Pour ma deuxième, la mise en place a été plus longue et plus difficile mais au final, je pense que je « maîtrise » mieux.

    Les règles d’or de l’allaitement

    1. Être motivé

    L’allaitement, bien qu’étant quelque chose de naturel, ne va pas de soi. Malgré une première expérience qui a assez bien fonctionné au début surtout, je me suis aperçue que ce n’était pas gagné pour autant quand ma petite numéro 2 est arrivée. Il m’a fallu beaucoup de motivation et d’obstination pour poursuivre l’allaitement. C’est cette volonté farouche de continuer qui m’a permis de ne pas lâcher.

    2. Le repos

    Après un accouchement le corps est fatigué et même si l’amour de bébé nous transcende et que l’on se sent forte, il faut s’obliger à se reposer car la lactation risque de s’en ressentir. Le plus simple pour se reposer étant de profiter des moments où bébé dort, même si la tentation de profiter de se temps libre pour s’occuper notamment de la maison est grander…..non Il faut se reposer….

    3. La confiance

    Que vient elle faire ici, me direz vous? eh bien c’est très important. Quand on allaite, on devient un sujet de curiosité et chacun veut y aller de son conseil. La meilleure attitude à avoir est de faire un tri par le vide…..faire l’huître. Car votre allaitement n’est pas celui de la voisine. Pour autant ne pas tout rejeter en bloc et les meilleurs conseils viendront souvent des mamans ayant réussi un allaitement. Mais n’écoutez pas les remarques du genre : « ton lait n’est pas bon », « ton lait n’est pas assez nourrissant »,  » ton bébé tête trop souvent, tu ne dois pas avoir assez de lait »

    Soyez sur de vous : le lait maternel est la meilleure chose pour votre bébé.

    4. Savoir trouver de l’aide

    Malgré tout, parfois quand on est un peu démuni face à une réaction de bébé par exemple il est bon de chercher du soutien. Pour moi le soutien est venu de ma famille et aussi des mamans de la LLL Leache League. Ne pas hésiter à les contacter dans chaque département, il y a des consultantes. On peut aussi trouver de l’aide auprès des sages-femmes et des médecins, mais tous ne sont pas forcement très « calés » en matière d’allaitement.

    L’allaitement dans le temps

    1. L’accouchement et la première tétée

    2. La montée de lait

    3. L’allaitement des premiers temps

    4. La lactation automatique

    Questionnement divers

    Comment je sais que mon bébé tête bien?

    Pourquoi mon bébé s’étrangle quand il boit?


    votre commentaire