•  

    Référence :

    http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=kiwi_nu

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Kiwi

    http://www.aprifel.com/fiches,produits.php?p=32&c=1

    Origine et fiche descriptive

    Noms communs : kiwi
    Nom scientifique :
    Actinidia deliciosa.
    Famille :
    actinidiacées.

    Plante de la famille des lianes originaire de la Chine. Il est introduit en Europe vers la fin du XIXe siècle mais ne suscite l’interêt qu’à partir de 1960.

    Les plus gros producteur de kiwi dans le monde sont : l’Italie, la Nouvelle-Zélande, le Chili et la France.

    Sa culture n’est pas facile car les fleurs mâles et femelles ne poussent pas sur le même pied, d’où des difficultés pour la pollenisation. Elle est plus favorable dans un sol sablonneux mais les pieds ne supportent pas d’avoir les pieds dans l’eau. Le kiwi se récolte à la fin de l’automne et se consomme tout l’hiver.

    Apports nutritionnels :

    Le kiwi est un fruit qui apporte beaucoup de vitamine C ce qui est très intéressant en hiver pour lutter contre les maladies ORL. mais ce n’est pas son seul intérêt. C’est un fruit qui fait partie de ceux qui l’activité antioxydante la plus importante.

    • Il est riche en vitamine C
    • Il est riche en vitamine K (nécessaire à la synthèse des protéines)
    • Il contient une part intéressante d’acide folique (connu pour son importance en début de grossesse)

    Cuisine :

    Dans le tiramisu aux spéculoos à la place des framboises par exemple, en salade de fruits. d’une manière générale plutôt cru .


    votre commentaire
  • fraise

    C’est la saison….la fraise. Aliment roi du printemps et du début de l’été, elle rappelle à tout le monde que les beaux jours sont là….un peu comme l’hirondelle. Nous avons la chance d’avoir près de chez nous un producteur chez qui nous allons cueillir des fraises….

    Références :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fraise_(fruit)

    http://www.supertoinette.com/fiche-cuisine/394/fraise.html

    http://www.aujardin.info/plantes/fraisier.php

    http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=fraise_nu

    Origine et fiche descriptive :

    Nom scientifique : Fragaria
    Famille : Rosacées
    Origine: Europe, Amérique

    A l’origine, la fraise cultivée en France est la fraise des bois…..la fraise telle que nous la connaissons aujourd’hui est le résultat de croisement de selection. Le fraisier est une plante rampante à stolons qui fleurit d’avril à septembre pour les plus tardive.

    La fraise est un faux fruit : les fruits sont en réalité les petits grains sur la fraise que l’on appelle « akènes ».

    Il existe aujourd’hui une trentaine de variété de fraises dont les plus connues sont : la guariguette, la marat des bois, la charlotte, la ciflorette.

    Apports nutritionnels :

    Le principal apport de la fraise est la vitamine C, qui joue une rôle très important comme antioxydant mais aussi dans l’absorption du fer par l’organisme.

    La fraise est également riche en minéraux : potassium, calcium, et magnésium

    Tableau des valeurs nutritionelles :

    Que vaut une « portion » de fraise?

    Poids/volume Fraises crues, tranchées, 125 ml (environ 7 fraises moyennes entières)
    Calories 28,0
    Protéines 0,6 g
    Glucides 6,7 g
    Lipides 0,3 g
    Fibres alimentaires 2,0 g

    Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 2005.

    Cuisine :

    Pour le moment, nous mangeons principalement les fraises sans aucun artifice, pour profiter au mieux des saveurs des fraises.

    Nous utilisons aussi une grosse partie des fraises pour faire de la confiture : le problème de la confiture de fraise reste la cuisson et l’eau. En effet la fraise rend pas mal d’eau, et il faut donc la faire cuire longtemps pour obtenir une confiture qui ne soit pas liquide.

    J’ai essayé d’utiliser du sucre gel pour améliorer la prise sans succès. il faut dire que j’ai mis une proportion de sucre plus faible que les fruits (800g de sucre pour 1kg de fruit). Au final, une confiture assez liquide mais avec un goût que j’apprécie plus car les fruits ont peu cuits

    En patisserie, j’utilise les fraises principalement pour faire soit des tartes aux fraises, soit un gateau roulé avec la confiture de fraise (à noter que le gateau roulé en question existe aussi en version mousse au chocolat)


    votre commentaire
  • quinoa quinoa

    Je commence aujourd’hui avec un aliment assez original, que nous consommons assez peu pour le moment….il n’y a que moi qui apprécie d’en manger….je veux parler du Quinoa.

    Réference :

    http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=quinoa_nu

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Quinoa

    http://www.euro-nat.com/fr/quinoa.html

    Origine et fiche descriptive

    Noms communs : quinoa, ansérine quinoa, riz du Pérou, petit riz du Pérou.
    Nom scientifique :
    Chenopodium quinoa.
    Famille :
    chénopodiacées.

    Plante originaire du Pérou, découverte par les espagnols pendant les grandes découvertes, elle n’est pourtant arrivée dans nos assiettes que bien plus tard vers 1970.

    Cette plante cultivée principalement en amérique du sud est considérée comme une pseudo-céréale, puisqu’elle n’appartient pas à la famille des graminées, mais à celle de la betterave et des épinards.

    Apports nutritionnels :

    Le quinoa est un aliment particlièrement interessant pusqu’il a de multiples avantages

    • Il est pauvre en lipide, et ne contient pas de gluten
    • Il est riche en manganèse, en fer (important pour la fabrication des globules rouges) et en cuivre
    • Il est très riche en proteine, ce qui est important pour compenser la réduction de consommation de viande

    Tableau de valeurs nutritionnelles

    Que vaut une « portion » de quinoa?
    Poids/volume Quinoa cru, 20 g (donne environ ½ tasse (125 ml) de quinoa cuit)
    Calories 75
    Protéines 2,6 g
    Glucides 13,8 g
    Lipides

    1,2 g

    Fibres alimentaires 1,4 g

    Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 2005.

    Cuisine :

    Pour le moment, le quinoa reste un aliment marginal dans notre alimentation. le goût un peu amer ne plaît pas à tout le monde ce qui fait que je le cuisine peu.


    votre commentaire
  •  

    Hier en allant faire des courses à la biocoop, je suis tombée sur des patates douces. Du coup, j’ai eu envie d’en cuisiner. J’avoue que je ne sais pas trop si c’est la saison ou pas. Je cherche encore comment la cuisiner ce week end.

    Réference :

    http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=patate_douce_nu

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Patate_douce

    Origine et fiche descriptive

    Noms communs : patate douce
    Nom scientifique :
    Lpomoea batatas.
    Famille :
    convolvulacées.

    Plante vivace à tiges rampantes d’origine tropical et subtropical, introduite en Europe par les espagnols pendant les grandes découvertes.

    Cette plante cultivée principalement dans des régions tropicale où elle est cultivée toute l’année. Mais la patate douce pousse aussi dans les régions tempérée comme le sud méditérannéeen et se récolte dans ce cas au mois de septembre octobre. Les plus gros pays producteurs sont la Chine, l’Ouganda, le Nigéria, l’Indonésie.

    Apports nutritionnels :

    La patate douce est un aliment particlièrement interessant car il couvre la totalité des besoins journaliers en vitamine A (même si aujourd’hui la carence en vitamine A dans notre pays n’est pas très courante)

    • Il est riche en vitamine A (qui favorise une bonne croissance des os et une bonne vision) et vitamine B6 (qui intervient notamment dans la fabrication des globules rouges et leur permet de transporter plus d’oxygène)
    • Il est riche en manganèse, et en cuivre

    Cuisine :

    En cours d’expérimentation


    votre commentaire
  • A la naissance de ma 2e fille, j’ai voulu changer de moyen pour sucrer les petits suisses. en effet le sucre brun que j’achète est gros et je trouve que cela met trop de temps à fondre, et il y a donc toujours des petits grains. Du coup, je me suis penchée sur le sirop d’agave.

    Réference :

    http://www.guerir.org/magazine/le-sirop-d2019agave-une-alternative-au-sucre-blanc

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Sirop_d%27agave

    Origine et fiche descriptive

    Le sirop d’agave est un produit sucrant, que l’on obtient à partir de différentes variétés d’agave, une plante qui ressemble au yucca

    Ce sirop est fabriqué avec le nectar d’agave que l’on extrait des feuilles et du coeur de l’agave.Il est ensuite filtré et chauffé de façon à le transformer en sucre. Il est très souvent utilisé comme substitut au miel.

    Apports nutritionnels :

    Le sirop d’agave est essentiellement composé de fructose, et il a un index glycémique 4à5 fois inférieur au miel. Il doit cependant être consommer avec modération de la même manière que le sucre classique. Généralement on peut remplacer 200g de sucre par 150g de sirop d’agave.

    Il contient également du fer (1,45 mg/kg), du calcium (1,33 mg/kg) et du magnésium (4,7 mg/kg)

    A noter également la controverse concernant ce produit qui pourrait contribuer à une prise de poid.
    Voir ce blog Les infos sont toujours à confirmer bien sur  mais je me renseigne.

    Cuisine :

    A la maison, l’utilisation reste assez marginale pour sucrer les laitages et quelques fois les gateaux. Mais le pot dure très longtemps


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique